Séminaire Le Parti pris des lieux

Mis en avant

 séance du 3 juin 2016

17 h-19h

 Laetitia ZECCHINI (CNRS / UMR THALIM)

Les Mondes de Bombay : poésie et hospitalité

Laetitia ZECCHINI, membre de l’équipe ARIAS au sein de l’UMR THALIM, est chargée de recherche au CNRS, qui lui a décerné en 2015 sa médaille de bronze. Spécialiste de la poésie indienne contemporaine en anglais et en hindi, elle a traduit, préfacé et annoté le recueil d’Arun Kolatkar, Kala Ghoda. Poèmes de Bombay (Poésie /Gallimard, édition bilingue, 2013) et publié Arun Kolatkar and Literary Modernism in India,(Delhi, London, New York, Bloomsbury Publishing, 2014). Elle prépare une anthologie en français de la poésie indienne contemporaine.

la séance aura lieu en salle 445 (4ème étage)

au Centre Censier Université Paris 3 Sorbonne nouvelle

Séminaire Le Parti pris des lieux

Mis en avant

séance du 20 mai 2016 17 h-19h

Marion GRAF

(Directrice de la Revue de Belles Lettres, Lausanne)

&

Antonio RODRIGUEZ

(Université de Lausanne)

Ici est le lieu :

positions, situations, reconnaissances

de la poésie en Suisse et en Europe

D’un côté, la poésie ouvre souvent une scène à partir de l’ « ici et maintenant », convoque une lecture comme si les événements se déroulaient sous nos yeux. D’un autre, un pays, la Suisse, préfiguration d’une Europe possible, est constituée de littératures en quatre langues. Comment rassembler ces deux faits et l’articulation des « lieux » que cela produit ? Comment considérer la Suisse par rapport à sa littérature et à sa poésie ? Est-ce une concentration de périphéries (françaises, allemandes, italiennes), une addition de champs autonomes ou un laboratoire singulier pour observer ce que peut être une Europe littéraire ? Quels sont les lieux évoqués chez les principaux poètes francophones (Cendrars, Roud, Jaccottet) ? Comment les poésies associent différents lieux (par le voyage, la métaphore ou la mythologie) ? Comment s’articulent les positions et les reconnaissances dans des situations parfois mises en scène ?  Que nous disent ces modèles sur les difficultés et les nécessités d’élaborer une littérature à échelle européenne face au modèle « global » anglo-saxon ?

Références :

Histoire de la littérature en Suisse romande, Roger Francillon (dir.), 2e édition, Genève : Zoé, 2015.
Revue de Belles-Lettres, site : http://www.larevuedebelleslettres.ch
Le site poesieromande.ch : http://www.poesieromande.ch

Marion GRAF, est traductrice, critique de poésie (Journal de Genève, Le Temps), et dirige La Revue de Belles-Lettres. Elle a édité l’ouvrage L’Ecrivain et son traducteur en Suisse et en Europe (Zoé, 1998). Avec José-Flore Tappy, elle a publié l’Anthologie de la poésie en Suisse romande depuis Blaise Cendrars (Seghers, 2005). Elle vit à Schaffhouse depuis 1983, et elle est membre du Jury fédéral de littérature.

Antonio RODRIGUEZ est poète (Big bang Europa, Tarabuste 2015) et professeur de littérature française à l’Université de Lausanne, secrétaire général de l’International Network for the Study of Lyric, président du Printemps de la poésie en Suisse romande, fondateur du site poesieromande.ch.   

la séance aura lieu en salle 445 (4ème étage)

au Centre Censier Université Paris 3 Sorbonne nouvelle

Séminaire Le Parti pris des lieux

Mis en avant

séance du 8 avril 2016

17 h-19h

Danièle LECLAIR

(Université Paris-Descartes, UMR THALIM)

« Tutoyer la terre » : lieux et métaphores dans la poésie de René Char

Danièle Leclair est maître de conférences à l’université Paris-Descartes et membre de l’UMR Thalim. Ses recherches concernent surtout la poésie du XXe siècle et portent sur la genèse des textes, le dialogue des œuvres et les affinités poétiques. Elle a publié une biographie de Char, René Char. Là où brûle la poésie (éd. Aden, 2007), et co-dirigé le Dictionnaire René Char (éd. Classiques Garnier, 2015).

 la séance aura lieu en salle 445 (4ème étage)

au Centre Censier Université Paris 3 Sorbonne nouvelle

séminaire Le parti pris des lieux

Mis en avant

Séance du 11 mars de 17 h à 19 h

Myriam SUCHET

(Université Sorbonne nouvelle, UMR THALIM)

Promenades en poésie du Québec :

éventail de cartes et autres parcours sonores

Myriam Suchet est maître de conférence en littératures francophones et françaises à la Sorbonne Nouvelle – Paris 3, où elle dirige le Centre d’études québécoises (UMR Thalim, www.univ-paris3.fr/ceq). Ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Lyon, agrégée de lettres modernes, elle a soutenu en 2010 une thèse de littérature comparée et de traductologie, en cotutelle entre les Universités Lille 3 et Concordia (Montréal). Ses principaux domaines de recherche sont les littératures québecoises, la traduction et la question de l’hétérolinguisme. Son dernier ouvrage, L’Imaginaire hétérolingue. Ce que nous apprennent les textes à la croisée des langues, est paru en juin 2014 aux éditions Classiques Garnier.

la séance aura lieu en salle 445 (4ème étage) au Centre Censier

Université Paris 3 Sorbonne nouvelle 13 rue Santeuil, Paris 5ème

NB : l’enregistrement des premières séances du séminaire est en ligne à l’adresse :

Séminaire 2015/16

séminaire Le parti pris des lieux

Mis en avant

séance du 5 février 2016 17 h-19h

Patrick NÉE (Université de Poitiers)

Yves Bonnefoy, de lieux en lieu

Patrick NÉE est Professeur à l’Université de Poitiers, où il dirige l’équipe Histoire et poétique des genres, actuellement engagée dans un programme de recherche sur la poétique de l’essai. Il est un des meilleurs spécialistes de l’œuvre d’Yves Bonnefoy, auquel il a consacré plusieurs essais, notamment : Poétique du lieu dans l’œuvre d’Yves Bonnefoy ou Moïse sauvé, P.U.F., 1999 ; Yves Bonnefoy penseur de l’image, ou les Travaux de Zeuxis, Gallimard, 2006.

la séance aura lieu en salle 445 (4ème étage) au Centre Censier Université Paris 3 Sorbonne nouvelle

Séance du 22 janvier 2016

Michel Collot

Le Parti pris des lieux (suite)

Michel Collot poursuivra la présentation de la problématique du séminaire, arrêtée le 15 janvier au Parti pris des lieux de Francis Ponge. Il évoquera les diverses tendances qui se sont fait jour en France depuis la guerre dans l’écriture poétique des lieux

la séance aura lieu en salle 445 (4ème étage)

au Centre Censier Université Paris 3 Sorbonne nouvelle

 

Programme du séminaire 2016

LE PARTI PRIS DES LIEUX

Ce séminaire croisera les recherches sur la géographie littéraire et sur la poésie moderne menées ces dernières années à Paris 3, dans une perspective comparatiste et pluridisciplinaire. Il s’agira d’étudier la représentation des lieux dans la poésie moderne, en s’interrogeant sur ce qui la distingue d’autres formes d’expression, étudiées antérieurement (roman, nouvelle, essai, théâtre), ou d’autres périodes littéraires, et de confronter les enjeux divers qu’elle peut revêtir dans différentes aires géographiques, linguistiques et culturelles, en fonction de choix esthétiques et contextes politiques et historiques particuliers.

15 janvier

Michel COLLOT (UMR THALIM, Université Sorbonne nouvelle / CNRS)

Le parti pris des lieux

5 février

Patrick NÉE (Université de Poitiers)

Yves Bonnefoy, de lieux en lieu

 11 mars

Myriam SUCHET (UMR THALIM, Université Sorbonne nouvelle / CNRS)

Promenades en poésie du Québec : éventail de cartes et autres parcours sonores

8 avril

Danièle LECLAIR (UMR THALIM, Université Sorbonne nouvelle / CNRS)

« Tutoyer la terre » : lieux et métaphores dans la poésie de René Char

 20 mai

Antonio RODRIGUEZ (Université de Lausanne)

Marion GRAF (Critique et traductrice, directrice de la Revue de Belles-Lettres, Lausanne)

Ici est le lieu : positions, situations, reconnaissances de la poésie en Suisse et en Europe

27 mai

Christine DUPOUY (Université de Tours)

Jacques RÉDA (Écrivain)

Jacques Réda, entre lieux et non-lieux

3 juin

Laetitia ZECCHINI (UMR THALIM, Université Sorbonne nouvelle / CNRS)

Les « Poèmes de Bombay » d’Arun Kolatkar

le séminaire aura lieu le vendredi de 17 à 19 h

au Centre Censier (salle 445) Université Paris 3 Sorbonne nouvelle

page en construction