SANTOS FERREIRA ALVES Ida Maria

Titres et fonctions :

Professeur de Littérature Portugaise à l’Universidade Federal Fluminense – UFF, Niterói, Rio de Janeiro, Brésil.
Discipline : Littératture Portugaise / Littératures de la langue portugaise
Etablissement : Universidade Federal Fluminense – UFF, Niterói, Rio de Janeiro, Brésil. 

Chercheur au Conseil National de Développement Scientifique et Technologique  – CNPq (Conselho Nacional de Desenvolvimento Científico e Tecnológico) , Brésil.

Docteur en Lettres Lusophones (Littérature Portugaise / Universidade Federal do Rio de Janeiro – UFRJ / 2000), Rio de Janeiro, Brésil.

Chef du Département de Lettres Classiques et Lusophones  –  UFF (périodes bianuelles de 2006-2008 et de 2008-2010) et Sousdiretrice pour la période bianuelle de  2010 – 2012.

Coordinatrice du Centre des Etudes de Littérature Portuguaise et Africaine Lusophone – NEPA – UFF.

Coordinatrice du Centre “Littérature Portuguaise” du Pôle de Recherches sur les Rapports Lusitanien-Brésilien – PPRLB, dont le siège est au Real Gabinete Português de Leitura à Rio de Janeiro, Brésil.

A intégré la Direction de l’Association Brésilienne de Professeurs de Littérature Portuguaise – ABRAPLIP – UFF (2003-2005), au cours de l´organisation de son XXe Colloque. A intégré, comme Secrétaire-Adjointe, la Direction de l´ABRAPLIP-USP (2005-2007).

Conduit avec Madame le Prof. Dr. Maria Manir (UFMA) le groupe de recherche “Etudes du Paysage dans les Littératures de Langue Portuguais, inscrit au Directoire des Groupes de Recherches – CNPq, Brésil.

Conduit avec Madame le Prof. Dr. Célia Pedrosa (UFF) le groupe de recherche “Poésie et Contemporanéité”, inscrit au Directoire des Groupes de Recherches – CNPq, Brésil.

A intégré le projet de recherche et coopération scientifique qui a rassemblé l´ Universidade Federal Fluminense (UFF), l´ Universidade Federal do Rio de Janeiro (UFRJ) et l´ Universidade do Porto (UP), soutien de CAPES – GRICES / FCT, nommé: “Poétiques de la modernité et de la contemporanéité: subjectivités et identités en devenir”, péríode 2005-2007.

Participe au Groupe de Recherche International LYRA, d´études sur la visualité  lyrique, qui a siège à l´Instituto de Literatura Comparada Margarida Losa, Universidade do Porto, Portugal.

Fait partie de la Direction de l´Association Nationale de Recherche et Post-Grade – ANPOLL, Brésil, pour la periode bianuelle de 2010-2012, comme 1. Trésorière Executive.

Adresse personnelle :

Rua Monsenhor Jerônimo, n.860 – apt. 406
Engenho de Dentro – Rio de Janeiro – RJ –   CEP 20730-110
Brésil

Adresse professionnelle :

Universidade Federal Fluminense 
Instituto de Letras
Departamento de Letras Clássicas e Vernáculas
Rua Professor Marcos Waldemar de Freitas Reis, Campus do Gragoatá
sala 520  – Bloco C
São Domingos, Niterói, RJ  -Brésil
CEP 24210-201

Téléphone : (55-21) 2599-8298 / (55-21) 9123-3661 
Courriel : Ida Maria Santos Ferreira Alves
Adresse d’une page web :  http://www.poslit.uff.br/

Domaines de recherche :  

Poésie portugaise moderne et contemporaine ; autres littératures lusophones ; lyrique contemporaine ; théorie poétique ; visualité ; paysage.

Choix de publications concernant la géographie littéraire :

Ida Alves et Marcia Manir Feitosa (éd.). Literatura e Paisagem – perspectivas e diálogos,  EdUFF, Niterói, 2010. 232p.

Ida Alves et Silvio Renato Jorge (éd), Paisagem e Espaço, Revista Abril (Revista do Núcleo de Estudos de Literatura Portuguesa e Africana), NEPA/UFF, n.2, 2009 (revue online – www.uff.br/nepa).

Ida Alves, « Paisagens mediterrâneas na poesia portuguesa contemporânea: Sophia de M.B.Andresen e Nuno Júdice ». In: Ida Alves et Marcia Manir Feitosa (éd.), Literatura e Paisagem – Perspectivas e Diálogos. EdUFF, Niterói, 2010, p. 72-88.

Ida Alves, « Cruzamentos urbanos na poesia portuguesa recente », Via Atlântica , USP, São Paulo, v.15, 2010,  p.205 – 222.

Ida Alves, « Sobre esta praia, sobre esta página – um estudo de paisagem com Jorge de Sena », Metamorfoses, Revista da Cátedra Jorge de Sena da Faculdade de Letras da UFRJ,  UFRJ / Caminho,  Rio de Janeiro / Lisboa,  v.9, 2008. p.65.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *