Bibliographie

Deux suggestions de lectures:

  •  Le numéro d’octobre-novembre 2010 de la « Revue des Deux Mondes » Lire la suite

annecoldefy

Agrégée de russe, docteur ès lettres, enseigne actuellement la littérature russe à Paris IV-Sorbonne et anime, notamment, un séminaire de traduction littéraire. Anime également un atelier de traduction littéraire à l'université de Lausanne. A publié environ soixante-dix traductions d’œuvres russes. Éditeur; cofondatrice des éditions L’Inventaire (Paris). Codirige, aux éditions Verdier, la collection russe « Poustiaki » (littérature et documents).

More Posts

Compte-rendu de la séance de séminaire du 4 février 2011

Séminaire « Vers une géographie littéraire ? »

Compte-rendu de la séance du 4 février 2011

Lors de cette deuxième séance du séminaire Julien Knebusch a fait le point sur la discussion et le débat international essentiellement anglo-américain et allemand sur le tournant spatial dans Lire la suite

Géographie et littérature : regards croisés sur l’imaginaire géographique

« Géographie et littérature : regards croisés sur l’imaginaire géographique » dans le cadre des deuxièmes rencontres franco-espagnoles « Géographie et littérature », qui auront lieu du 10 au 11 juin 2011 à Pau, organisées par le laboratoire SET (UMR 5603).

Le délai pour l’envoi des propositions est fixé au 15 avril 2011

Plus d’informations : http://web.univ-pau.fr/RECHERCHE/SET/IMAGINAIRE/index.htm

Lire la suite

Séminaire de master de Michel Collot

Géopoétique, géocritique, écocritique : ces néologismes récemment apparus témoignent d’un intérêt croissant pour la représentation des lieux dans les textes littéraires et pour l’inscription de la littérature dans l’espace. On assiste peut-être à l’émergence d’une nouvelle discipline, la géographie littéraire, qui viendrait utilement compléter l’histoire littéraire. Ce séminaire se propose d’en étudier les différentes manifestations et les diverses orientations, et d’en tester la pertinence sur un corpus privilégié : celui des œuvres de Julien Gracq, écrivain et géographe.

Le séminaire aura lieu le mercredi de 16 h à 18 h
 à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, Centre Censier,
13 rue Santeuil, Paris 5eme, salle 418 A,  4eme étage.
Ouvert à tous. Calendrier prévisionnel :
16, 23 février ; 2, 9, 16, 23 mars ; 6, 27 avril ; 4, 11, 18 mai

Le calendrier du séminaire de recherche « Vers une géographie littéraire » est inchangé : prochaine séance le vendredi 11 mars à 17 h. La vidéo de la première séance est en ligne dans la rubrique « séminaire »

 

Programme du séminaire « Vers une géographie littéraire ? »

Ce séminaire aura pour objectif de dresser un état des lieux de la recherche sur les représentations littéraire de l’espace et sur l’inscription de la littérature dans l’espace, de la situer dans le cadre du « tournant spatial » des sciences humaines et sociales, et de faire le point sur les différentes approches qui se sont développées récemment, en interrogeant leurs fondements théoriques et leurs implications méthodologiques.

Lire la suite

Géographie littéraire

Programme de recherche coordonné par Michel Collot et Julien Knebusch

Depuis une vingtaine d’années, un nombre important de travaux, dans plusieurs pays, ont été consacrés à l’étude de l’inscription de la littérature dans l’espace et/ou à la représentation des lieux dans les textes littéraires.

Cet intérêt des littéraires pour les questions d’espace s’inscrit dans le contexte du « tournant spatial » qu’ont connu les sciences humaines et sociales, mais aussi dans l’évolution des genres littéraires, caractérisé par une spatialisation croissante des formes poétiques et narratives (poésie spatiale, récits d’espace …), et dans le développement de pratiques artistiques liées au site (Land Art, performance …).

On peut se demander si l’on n’assiste pas à l’émergence d’une nouvelle discipline, qu’on pourrait appeler la « géographie littéraire », mais qui recouvre une grande diversité d’approches, que reflète la multiplicité des termes forgés pour les désigner : géopoétique, géocritique, geophilologie…

Chacune de ces approches relève de présupposés différents, qui induisent des démarches spécifiques, et elles tendent de ce fait à se développer séparément voire à s’ignorer mutuellement. Il nous paraît nécessaire de les recenser et de les rassembler, pour proposer un premier panorama de ces recherches, et de les confronter les unes aux autres pour initier entre elles un dialogue et une réflexion sur leurs enjeux théoriques et leurs implications méthodologiques.